CIRCUIT
Centre d’art contemporain
9, av. de Montchoisi
(accès quai Jurigoz)
case postale 303
CH – 1001 Lausanne
Tel Fax +41 21 601 41 70
contact
Accueil
Archives
Editions
Links
Soutiens
Downloads
Plan d'accès
A propos de Circuit

THE STORY BEHIND THE WOBO
Heineken Collection

L’esprit créatif d’Alfred Heineken va bien au-delà du marketing et de la publicité; Il avait également des idées progressistes sur le recyclage, dont l’inspiration provenait d’une visite aux Antilles néerlandaises au début des années soixante où il avait été surpris par la quantité de déchets jetés sur les îles. Certains de ces déchets étaient ses bouteilles de bière.
Heineken a approché l’architecte John Habraken, directeur de la Fondation pour la recherche en architecture (SAR), avec l’idée de concevoir une bouteille réutilisable pouvant servir de module après utilisation. Il semblait qu’un projet était né. Habraken a conçu une bouteille qui pourrait effectivement être utilisée à des fins de construction, mais ce n’est pas le cas de la bouteille de bière envisagée par Heineken.

Le deuxième design de Habraken était la bouteille WOBO que nous connaissons maintenant. Une bouteille à côtés plats, munie d’un relief et d’un fond concave. En 1964, Heineken avait un total de 100 000 de ces bouteilles (toutes deux de 35 cl. Et 50 cl.) Fabriquées par le Vereenigde Glasfabrieken à Leerdam et dont le design était breveté dans le monde entier.

Malgré les bonnes intentions, la bouteille a rencontré des résistances, notamment de la part de la division marketing de Heineken. On craignait que cela nuise à l’image et ouvre la société à des réclamations concernant une mauvaise utilisation de la bouteille. Néanmoins, Heineken a fait construire une maison de jardin dans son propre jardin à partir de bouteilles de WOBO, après quoi la controverse sur le projet s’est apaisée.

Dix ans plus tard, Habraken a de nouveau approché Heineken après la publication de «Garbage Housing» par Martin Pawley, critique britannique et professeur d’architecture et de design. Pawley avait des idées franches sur le recyclage des déchets et avait mis en vedette la maison de jardin WOBO de Heineken en couverture de son livre.

Habraken a écrit à Heineken: «L’initiative WOBO d’il y a dix ans est désormais largement considérée comme la première initiative industrielle de développement d’emballages recyclables», à laquelle Heineken a répondu en réaffirmant son soutien au projet.

Pour développer le projet dans un contexte plus large, l’équipe SAR a également contacté Dura, Philips, Van Leer Packaging et Automobielhandel de Pon. L’idée était qu’avec l’aide des matériaux de ces industries, un bâtiment complètement WOBO serait construit sur un site de l’Université Technique d’Eindhoven, et servirait de bureaux de SAR. Malheureusement, le bâtiment n’a jamais été réalisé; l’instance dirigeante de TU Eindhoven et Alfred Heineken n’a pu parvenir à un accord.

heinekencollection.com

krepcio.com

architecture-effects.tumblr.com
img_homepage